Repairs Télétravail

Publié le 28/01/2019
Publié le 28/01/2019

Les entreprises bretonnes partagent leur expérience du Télétravail entre pairs.

Depuis le printemps, l’Aract Bretagne et le cabinet Barthélémy Avocats accompagnent 6 entreprises bretonnes dans leur projet de développement du télétravail grâce au dispositif Rep@irs Télétravail.

Mettre en place une organisation « hors des murs » nécessite de questionner, outre les aspects juridiques, les enjeux stratégiques de l’entreprise, l’organisation du travail, les conditions de travail, le management, les systèmes de coopération et les usages du numérique. La mise en place du télétravail et l’élaboration d’un accord d’entreprise ou d’une charte exigent aussi d’expérimenter d’abord de nouvelles façons de travailler pour les équipes concernées.

Le dispositif « Rep@irs Télétravail » ou comment avoir des repères entre pairs et expérimenter le télétravail

 

« Rep@irs Télétravail » accompagne les entreprises dans les changements liés au télétravail. Cette action a débuté en avril par un séminaire d’une journée réunissant les DRH ou RH des entreprises.

L’objectif de cette étape était de créer la dynamique de groupe et de transférer aux participant·e·s tous les savoir-faire juridiques et méthodologiques nécessaires pour ce projet. Cette journée a été suivie d’une matinale dédiée à des témoignages d’entreprises ayant déjà expérimenté le télétravail.

Depuis mai se succèdent, à une fréquence bimensuelle, les « Matins Rep@irs » où chaque entreprise est représentée par un binôme ou trinôme. Ces binômes sont composés du·de la DRH, du·de la représentant·e de salarié·e·s et éventuellement d’un·e chef·fe projet pour le trinôme. Au total, les « Matins Rep@irs » réunissent 13 personnes issues d’entreprises de 150 à 500 salarié·e·s de différents secteurs d’activité y compris industriels.

Une démarche participative et concertée

Les animateur·rice·s de ces temps adoptent une posture de facilitation pour que les binômes ou trinômes soient en mesure de co-piloter leur projet dans une démarche concertée et participative au sein de leur entreprise.

Co-développement, partages d’expériences et intelligence collective sont les ingrédients des « Matins Rep@irs » qui soutiennent les binômes dans l’action en s’adaptant au rythme et à la culture de chaque entreprise.

Et les entreprises, qu’en pensent-elles ?

Stéphanie Villejoubert, DRH témoigne que Retis a « avancé de manière méthodique et co-construite »  en bénéficiant de  « l’intelligence collective des binômes IRP/DRH des entreprises ».

« Ouverture, partage, transparence entre pairs » caractérisent l’état d’esprit qui règne lors de ces « réunions inspirantes », comme en témoigne Florence Valeau, DRH de l’entreprise MX.

Anne-Hélène Oliva responsable RH de Ba Systèmes a acquis « une autre vision du télétravail » grâce au « partage de pratiques, de connaissances et une relation différente avec le représentant du personnel ».

Pour Pierre Bodiguel, représentant du personnel chez OET, « les échanges de points de vue avec les RH et les représentant·e·s du personnel venant d’autres entreprises permettent de croiser les réflexions de chacun·e pour construire un projet équilibré ».

 

En lien avec ce sujet